isMobile(), $detect->isTablet()); ?> Prologue | Site Officiel de The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel III
The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel II
Prologue - Retour aux sources ~ Au bout du désespoir | Empire d’Érébonie, capitale d’Heimdallr. Un coup de feu résonne en plein milieu du discours du chancelier Osborne. Le leader du Front de Libération Impériale, « C », est au bout de la gachette. Sa véritable identité... Un camarade de classe, apprécié et connu de tous... Crow Armbrust.
Les aristocrates lancent leur rébellion au coup de feu et s’emparent de  la capitale. Début de la confrontation entre les troupes armées de l’Alliance  aristocrate et l’armée de l’Empire. L’Académie militaire de Thors subit elle aussi l’attaque frontale des aristocrates... Rean et ses amis se retrouvent dos au mur face aux assauts des hommes de Crow. La Classe VII ne peut malheureusement rien faire face à la puissance militaire de ses adversaires. Rean est éloigné de force du champ de bataille sur la décision désespérée de ses camarades. Il est contraint de les abandonner et perd connaissance en s’éloignant de l’Académie.
Combien de temps s’est-il donc écoulé depuis ce jour ? Rean se réveille enfin, étreint par un sentiment irrépressible de colère et de désespoir, au milieu de la chaîne de montagnes d’Eisengard, au nord de la province de Nortia.
Alors qu’il se relève, il découvre Valimar, le Paladin cendré, immobile, à ses pieds, ainsi que la petite chatte noire Céline à ses côtés. Céline explique la situation en détail à Rean, déstabilisé. Un mois s’est écoulé entre le drame et son réveil. Rean apprend qu’il ne peut pas rejoindre ses amis.
Inquiet pour eux, il entreprend de quitter la montagne sur laquelle il se trouve le plus rapidement possible. Céline tente de le raisonner pendant sa descente, mais il ne lui répond même pas.
Alors qu’il se presse, il tombe nez à nez face à un ennemi qui semble ne pas vouloir le laisser passer. Un Golem luminescent. Rean, épuisé, est sur le point de le terrasser, mais n’y parvient pas. La créature s’apprête à achever sans pitié son adversaire avec son épée.
C’est à cet instant qu’il subit une puissante attaque magique orbale. Déséquilibré par la frappe soudaine, le Golem s’enfuit et disparaît. C’est alors que le Brazer Toval et la princesse Alfin font leur apparition, accompagnés de la sœur de Rean, Élise. Rean, sauvé de justesse par Toval, perd connaissance d’épuisement.
Il se réveille peu après aux côtés du baron Schwarzer, dans sa chambre. Il profite du paysage enneigé de sa ville natale, Ymir, puis se rend dans le salon et apprend ce qu’il s’est passé durant le mois écoulé.
Toval l’informe que ses amis sont parvenus à s’enfuir des combats, mais que personne ne sait où ils se trouvent. Rean va prendre un bain après avoir écouté avec attention les informations fournies par ses proches.
Il est bouleversé et ne sait plus quoi faire... Il se reproche de ne pas avoir été à la hauteur, de ne pas avoir pu sauver l’Académie des mains des aristocrates. C’est à ce moment que sa sœur Élise vient le réconforter. Rean se souvient alors, grâce aux paroles d’Élise, de la confiance que lui portent tous ses amis. Il se remémore l’expression de leur visage, et leur détermination. Il prend la ferme décision de ne pas les trahir et de retrouver la Classe VII.
Mais les flammes de la guerre civile ne laissent aucun répit à Rean. C’est cette fois l’Abysse azur Vita Clothilde qui fait son apparition. Troublé par les paroles alarmantes de Clothilde, Rean décide de retourner à Ymir le plus rapidement possible.
Il découvre alors avec horreur son village ravagé par les Jaegers du duc Albarea,
son père, le baron Schwarzer, abattu par les mercenaires, et sa mère Lucia en danger de mort.
Rean perd le contrôle de sa puissance et de sa raison dans un hurlement abominable. Il terrasse les Jaegers sous le coup de la colère et de la haine, et s’évanouit juste après. Il reprend connaissance grâce à Élise, et se rend compte à ce moment que son père n’est pas mort.
Clothilde refait alors son apparition devant lui. Elle s’excuse de la conduite du duc Albarea, qui aurait attaqué Ymir de son seul et unique chef. Elle efface de la mémoire des Jaegers l’existence d’Ymir à l’aide d’un sort mystérieux pour se faire pardonner. Alors que Rean et ses alliés lui sont reconnaissants de ce qu’elle fait,
une étrange machine fait brusquement son apparition, avec à son bord une petite fille. Le robot est en tout point semblable à l’Airgetlam de Millium de la Classe VII. Mais sans que personne n’ait le temps de réagir... la mystérieuse petite fille kidnappe Élise et Alfin.
Rean hurle à sa sœur qu’il la sauvera quoi qu’il advienne. C’est ainsi qu’il décide de rejoindre ses anciens camarades et jure d’aller secourir Élise et Alfin. C’est le début d’un nouveau combat pour Rean.
Next: Act 1
Previous
Next